Erasmus Plus, qu'est ce que c'est ?


Erasmus Plus, c’est l’addition de deux grands programmes de la commission européenne :

  • EFTLV qui, jusqu’en 2013, regroupait autrefois les programmes Comenius (enseignement scolaire), Léonard De Vinci (enseignement et formations professionnelles hors études supérieures), Grundtvig (éducation des adultes) et Erasmus (enseignement supérieur)
  • Le Programme Jeunesse en Action, mis en place par la Commission Européenne, dont la mission principale était de favoriser l’éducation de la jeunesse et du sport à l’international

Ces deux programmes font aujourd’hui d’Erasmus Plus une organisation de très grande ampleur et à la renommée mondiale. Car, Erasmus +, c’est plus que l’Europe, il s’agit d’offrir des possibilités de mobilités internationales au plus grand nombre.

logo Erasmus+

Erasmus + en chiffres...


9 000 000

C’est le nombre de participants au programme Erasmus Plus depuis sa création en 1987.

34

C’est le nombre total de pays participants au programme Erasmus Plus.

102 476

C’est le nombre de participants français au programme Erasmus Plus en 2019.

Les détails du programme


Le programme Erasmus+ se divise en plusieurs actions clefs. Toutes ces actions sont différentes en fonction des types de projets liés.

Il est important, lorsque vous souhaitez mettre en place un projet de mobilité Erasmus Plus, de savoir à quelle action va appartenir votre projet afin de ne pas faire d’erreur dans les démarches : dépôts de dossier, date d’échéances, budgets, destinations possibles

Découvrez le détail de ces actions et identifiez à quelle catégorie peut appartenir votre projet !

erasmus-plus-projet

Présentation des différentes clés d’actions Erasmus Plus

La clé d’action 1 s’adresse aux mobilités à des fins d’apprentissage, pendant les études ou pour de l’apprentissage professionnel (stage ou formations continue) en Europe et à l’international avec les pays membres du programme.

La clé d’action 2, autrement connue sous le nom de KA2 s’adresse à toutes les mobilités liées à la coopération en matière d’innovation et d’échange de bonnes pratiques.

Les projets de coopération internationale et le partage d’expériences entre organisations sont renforcés. Tous les secteurs sont concernés : l’enseignement scolaire, supérieur, la formation professionnelle, l’éducation des adultes et le secteur jeunesse.

Il existe plusieurs types de partenariats, qui peuvent varier selon leur taille et le secteur.Pour en savoir plus sur les projets de partenariats, vous pouvez consulter les sites des agences Erasmus + en France suivant le secteur concerné :

La clé d’action 3 est autrement connue sous le nom de l’action “réformes politiques”.
La réforme politique a pour but de renforcer les outils et  instruments mis en place pour faciliter la mobilité en Europe ainsi que la  coordination Etats membres de l’Union dans les domaines de l’éducation, de la  formation et de la jeunesse.

Dans le secteur jeunesse, le programme Erasmus+ soutient les rencontres entre les jeunes (13-30 ans) et les décideurs/experts.

Ces activités visent spécifiquement à encourager les discussions entre jeunes et responsables politiques afin de contribuer à l’élaboration des politiques dans le secteur, notamment la Stratégie de l’UE en faveur de la jeunesse.

Pour en savoir plus sur l’action clé 3, vous pouvez consulter le site de l’EACEA.

Pour en savoir plus sur les rencontres entre les jeunes et les décideurs, vous pouvez consulter le site de l’Agence Erasmus+ France Jeunesse & Sport.

Le but de cette action est de promouvoir l’enseignement et la recherche dans le domaine des études européennes dans le monde entier. Elles sont ouvertes à tous les établissements d’enseignement supérieur, mais aussi à tous les organismes des secteurs de l’enseignement et de la formation.
Il existe trois types d’actions Jean Monnet :

  • les modules
  • les chaires
  • les centres d’excellence

Les mobilités hybrides


Depuis le 1er Juin 2020 et suite à la pandémie du covid19, Erasmus Plus a mis en place des mobilités hybrides pour s’adapter au contexte sanitaire et aux besoins des participants.

Il s’agit de lier des activités virtuelles aux mobilités, recevoir des cours à distance tout en étant à l’étranger, pour vivre l’expérience Erasmus dans sa totalité malgré des conditions différentes voire parfois bloquantes. Ces mobilités hybrides sont dédiées principalement aux projets appartenant à la clé d’action 1 et la clé d’action 2, c’est-à-dire pour les mobilités et les activités d’apprentissage, d’enseignement et de formation.

La plateforme Pénélope, que nous présentons ici, permet d’avoir de plus amples informations pour les candidats et porteurs de projet quant au fonctionnement de leur mobilité et l’évolution de leur projet international. Les mobilités hybrides sont accompagnées de tous les outils déjà mis en place par la Commission européenne pour l’accompagnement des participants au programme Erasmus Plus.

erasmus-mobilite-hybride